EN - FR
Accès Client

Bonnes Choses / Luxe

À La Mamounia, on croit au paradis

Le prince Mamoun reçut ainsi un magnifique jardin adossé aux remparts de la vieille ville, où il organisait des « réjouissances royales », les garden partys de l’époque. C’est deux siècles plus tard que fut décidée la construction d’un hôtel, sur une superficie de 15 hectares. Financé par la Compagnie des chemins de fer du Maroc, qui en est toujours propriétaire, il fut conçu par deux architectes français, Henri Prost et Antoine Marchisio, et baptisé hôtel de La Mamounia en souvenir du prince Mamoun. Ouvert en 1923, il acquit rapidement une renommée internationale, recevant tous les grands de ce monde, politique, littéraire, artistique.
Ainsi Winston Churchill invita en 1943 le président Roosevelt à découvrir « l’un des lieux les plus beaux du monde », où il avait l’habitude d’établir ses quartiers d’hiver. Depuis son balcon, il y peignit plusieurs toiles, qui furent exposées pour la première fois au Maroc en 2014, à La Mamounia. Le général de Gaulle y passa une nuit, ce qui obligea, dit-on, le directeur à faire faire un lit sur mesure pour le grand homme. (...)

© Par SYLVIE BONIN