EN - FR
Accès Client

Service - Prestige

Ô Service… de la salle !

« Il y a des hommes qui sont nés pour servir leur pays et d’autres qui sont nés pour servir à table » prétendait Victor Hugo. Ne serait-ce pas un rien méprisant ? N’étiez-vous pas plus heureux que l’on s’occupe de vous avec égards lorsque vous invitiez votre Juliette au restaurant, plutôt que de penser qu’au même moment des soldats français se battaient contre les Prussiens à Sedan ? Les petites attentions font – aussi – les grandes tables. « Sommesnous conscients de ce que ce métier peut apporter de bonheur et de satisfaction ? » s’interroge Régis Marcon, le chef triplement étoilé qui a encouragé l’association dès sa création. Le service en salle, c’est un art, et ça s’apprend. Fort de cette constatation, l’association « Ô Service – des talents de demain » a vu le jour en 2012. Elle réunit des professionnels des métiers de service dans la restauration et l’hôtellerie, pratiquants et enseignants. Sous la houlette de son président fondateur Denis Courtiade (Plaza Athénée), elle réunit des ténors de la profession, tels qu’Olivier Novelli, Frédéric Kaiser (Bristol), Michel Lang (Louis XV),
Éric Rousseau (Relais Bernard Loiseau) ou Stéphane Trapier (La Tour d’Argent), animés par la même volonté de valoriser les métiers de salle et de partager leur expérience. « Savoir, être et
transmettre » résume Denis Courtiade.« À travers différents prix, concours, colloques et interventions dans des établissements scolaires, nous voulons redonner du sens à notre profession en indiquant le chemin à suivre, mieux accompagner les professionnels d’aujourd’hui et de demain dans une société qui change et où le rapport au travail n’a jamais été aussi complexe. » Du design du menu comme support de vente aux tâches ingrates des débuts (balayage et nettoyage…), de la place des femmes en salle à l’accueil des nouveaux collaborateurs, de très nombreux sujets ont été abordés au cours de l’Assemblée générale annuelle qui s’est tenue au pavillon Dauphine à Paris avec quelque 200 participants. L’occasion de souligner que l’association a fait son chemin depuis cinq ans : elle réunit aujourd’hui 330 adhérents, soit trois fois plus qu’en 2016. Et bien moins que demain…

© Par SYLVIE BONIN